FLAME 2011 – France/Los Angeles Media Exchange

En juillet dernier j’avais envoyé ma candidature sans grand espoir au programme FLAME, un organisme qui permet aux étudiants en fin d’études ou aux jeunes actifs de partir à Los Angeles afin de visiter les grands studios américains tels que Dreamworks, Disney, Sony pictures, et d’y rencontrer des professionnels.

Cette expérience fut particulièrement fructueuse, et m’apporta énormément de choses tant au niveau professionnel que personnel. Entre les visites de studios, les déjeuners et rencontres avec des professionnels du milieu et la découverte de certains aspects de la culture américaine, visite de musées, de restaurants ou autres fast-food et rencontres étonnantes. Les gens étaient toujours très ouverts et agréables, c’est très impressionnants.

Je reviens sur les choses qui m’ont le plus marqué. Pour plus de détails sur ce que nous avons vu, allez sur le blog de FLAME 2011 ;)

 

 

 

Arrivé après 3 avions, 2 escales et 17 heures de transports… Mais avide de découvrir ce pays ! Découverte du programme, le séjour va être intense… et tant mieux.

Premier restaurant… Extrêmement bruyant, impossible de s’entendre et il y a un arrière goût bizarre dans la plupart des plats…

 

Jour 1, Dimanche 14 : journée libre

Nous sommes allés dans un marché de Los Angeles non loin de notre auberge de jeunesse. Beaucoup d’échantillons de fruits à goûter, très savoureux, la taille des fruits est assez impressionnante pour certains. Nous sommes ensuite allé dans un des burgers les plus réputés de la ville. Assez mitigé, trop de choses, trop de sauce, trop de gras…

Visite du musée Getty center, architecture magnifique, tout en pierre blanc cassé, avec de l’eau, de ci, de là, des coins d’herbe, des concerts, sculptures, cactus… expositions photos sur Cuba et le ciel très bien, puis retour à l’auberge !

 

Getty Museum

 

 

Jour 2, Lundi 15 août :

Direction le Los Angeles County Museum of California, on passe sous une énorme infrastructure noire que j’adore mais très difficile à prendre en photo…

Déjeuner avec Charles Solomon grand historien de l’animation et Emud un des réalisateur d’Oktapodi, dans un restaurant chic du Lacma. Impossible de terminer son verre d’eau… Les serveurs ne nous laissent pas le temps. Les plats sont intriguants mais très bon ! Malgré ce petit arrière goût bizarre qu’on retrouve dans certains plats…

Une fois terminé direction l’exposition sur Tim Burton au Lacma… Wow… wow! Absolument fabuleux, on peut voir des pièces absolument extraordinaires de toute son oeuvre.

Des masques de Batman, aux têtes de Mr Jack avec différentes expressions, en passant par ses recherches sur le chaudron noir dont aucun n’a été retenue pour le film parmi ses centaines de contributions.

J’aime tout particulièrement ce que fait Tim Burton, et ce fut une surprise particulièrement plaisante !

 

Los Angeles County Museum of Art

 

 

Jour 3, Mardi 16 août :

Visite du premier studio, Sony pictures, où j’ai pu apprendre certaines choses intéressantes, comme par exemple l’influence que peut avoir le choix des acteurs doubleurs sur toute la chaîne de production.

Malheureusement nous ne voyons pas grand chose, tout du moins, moins que je ne l’espérais. On se console avec foule d’artworks somptueux… et un T-shirt “Smurf up” marrant.

Déjeuner avec des employés de Sony dont John Butiu, formidable rencontre !

Mais il y a encore le goût bizarre indéfinissable dans la nourriture… On enchaîne avec Illumination, qui ont l’air beaucoup moins portés sur eux-mêmes, et nous montrent beaucoup plus d’intérêt, ce qui est bien plus plaisant. Direction LMU Animation, des moyens complètement fous, un campus gigantesque pour très peu d’étudiants, une ville dans une ville, à hauteur des frais d’inscription… too much a tout point de vue.

Vient ensuite Father’s Office… Le point culminant de la gastronomie du voyage pour ma part. Le restaurant est blindé c’est bon signe, mais peu rassurant pour nos estomacs. Il faudra attendre un peu pour finalement être servit au bar, et là, Wouahou… Woua… hou…

Hallucinant ! A faire absolument !

 

LMU University

 

 

Jour 4, Mercredi 17 août :

Après s’être difficilement remis du choc culinaire de la veille, nous voici dans les studios Disney. Visite formelle des locaux intérieurs et balade à l’extérieur, très sympa, beaucoup de décoration, salle de sport, piano… Agréable.

Au détour d’un couloir, et grâce à Mathilde, nous rencontrons Glen Keane… très très sympatique et ouvert, nous parle en français et nous invite à aller dans son bureau. Moment très inattendu et complètement fou ! Et qui restera gravé dans nos mémoires…

Je n’attendais rien de Disney, mais au final j’en ressors plutôt content et agréablement surpris.

 

Philharmonic at Walt Disney Concert Hall

 

 

Jour 5, Jeudi 18 août :

Nous voici enfin dans le studio que j’attendais tant… Dreamworks !

Et la magie était bien là, un cadre fantastique, des coins d’eau partout, poissons, nénuphars déjeuner gratuit… Sisi, c’est important de le souligner !

Visite un peu parc d’attractions, c’est très décevant et ça commence assez mal.

Mais fort heureusement nous déjeunons avec des employés de Dreamworks, cela nous a vraiment permis d’établir des contacts et de parler de la vie au studio dans une ambiance plus conviviale, ouverte et détendue (merci à Lucas Janin de s’être libéré ;)). Suite à cela, nous sommes allés dans les bureaux de certains d’entres eux afin de voir leurs travaux et leurs manière de travailler. Très très instructif et intéressant. La visite fut beaucoup plus longue que je ne l’aurais jamais imaginé. Ça donne vraiment envie de travailler dans ce studio, mais l’enjeu est de taille.

 

Dreamworks

 

 

Jour 6, Vendredi 19 aout :

Dernier jour de visite des studios… la fatigue se fait grandement ressentir, et ça sent la fin du voyage à plein nez… Le premier studio est R&H, Rhythm & Hues, plus petit et qui ont l’air donc beaucoup plus accessible. C’est particulièrement plaisant, encourageant pour une première expérience aux Etats-Unis, moins de pression.

Certains projets sont très très encourageants et m’emballent particulièrement… dommage qu’on ne puisse pas en parler.

Le deuxième studio n’était pas prévu, mais ce fut une bonne surprise : mle studio Titmouse, le directeur est un français, l’ambiance et la déco énorme ! Mais que de la 2D… tant mieux d’un coté, il en reste, un style de production que j’apprécie particulièrement en plus.

3èùme studio de la journée et dernier du séjour : The Him Henson Company, créateur des Muppets. Installé dans les anciens studios de Charlie Chaplin, ils utilisent une scène impressionnante pour la motion capture de leurs série animée sous la direction amusante de Kirk Thatcher.

 

Lampions

 

 

Jour 7, Samedi 20 aout :

Venice Beach ! Première fois que je vois le Pacifique, les plages sont immenses ici, et on à affaire à un défilé bizarre sur le bord de la plage de la part de différents marchands burlesques, des salles de musculations en plein air avec des êtres bizarres enfermés dans un enclos… ah on me dit que ce sont des êtres humains eux aussi ! De vrai jeux de paumes, une route qui traverse la plage pour les vélos/skates/rollers, des sauveteurs avec leurs bouée rouge…

 

Collines de Los Angeles

 

 

Jour 8, Dimanche 21 août :

Hmmm… Y a-t-il vraiment besoin d’en parler ?

Retour éreintant, 3 avions, deux escales, et un décalage horaire atroce… 23 heures de transports en comptant le décalage et c’est repartit… pour… bosser… zzZZzzz….

 

 

En bref, un voyage fantastique !

J’encourage quiconque à envoyer sa candidature afin de participer à ce programme fabuleux et à faire passer le mot autour de soi pour le faire connaître de tous, notamment auprès des personnes ayant peu de moyens financiers.

 

 

Post a Comment

Your email is never shared. Required fields are marked *

*
*

» «